Poursuite ou reprise d'études

Vous êtes étudiant et vous souhaitez poursuivre vos études :

Plusieurs dispositifs de formation sont adaptés pour vous :

Le contrat de professionnalisation : les jeunes âgés de 16 à 25 ans peuvent conclure un contrat de professionnalisation. Ce contrat de formation en alternance leur est ouvert en vue de favoriser leur insertion professionnelle.

Le contrat d’apprentissage : les jeunes âgés de 16 à 25 ans peuvent conclure un contrat d’apprentissage, pour les formations BTS MUC et Conseiller Commercial en Banque et en Assurance.

La formation initiale sous statut étudiant : toutes les formations peuvent être suivies sous statut étudiant, ou stagiaire de la formation professionnelle, en fonction de votre situation.

Vous êtes salarié, plusieurs dispositifs de formation et de financement :

  • Le plan de formation : les salariés, quelles que soient la forme et la durée de leur contrat de travail, peuvent se former dans le cadre du plan de formation de leur entreprise.
  • Le Droit Individuel à la Formation (DIF) : le Droit Individuel à la Formation a pris fin le 31 décembre 2014. Les salariés peuvent toujours utiliser les heures de formation acquises au titre du DIF.
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : le Compte Personnel de Formation a remplacé le DIF au 1er janvier 2015. Les salariés qui avaient un solde d’heures acquises au titre du DIF au 31 décembre 2014, peuvent les utiliser dans le cadre du CPF en 2015.
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : les salariés, pouvant justifier d’au moins trois ans d’expérience dans le champ de la certification professionnelle visée, peuvent réaliser une VAE dans le cadre du plan de formation de leur entreprise ou à leur propre initiative.
  • Le Congé Individuel de Formation (CIF) : les salariés du secteur privé en CDI justifiant d’une activité professionnelle de 2 ans (consécutifs ou non), dont une année dans l’entreprise actuelle, peuvent bénéficier d’un CIF pour suivre une formation d’un an à temps plein ou de 1200 heures à temps partiel.

La période de professionnalisation : les salariés en CDI et certains salariés en CDD ont la possibilité de suivre une formation dans le cadre de la période de professionnalisation. Ils peuvent mobiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF) pour ce faire.

Vous êtes demandeurs d’emploi, plusieurs dispositifs de formation et de financement :

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : le Compte Personnel de Formation a remplacé le DIF au 1er janvier 2015.
  • Le Congé Individuel de Formation (CIF-CDD) : les demandeurs d’emploi ayant achevé un contrat à durée déterminée (CDD) depuis moins d’un an ont droit à un CIF-CDD d’un an, sous certaines conditions.
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : les demandeurs d’emploi ont la possibilité de conserver, à l’issue de leur contrat de travail, leur crédit d’heures de CPF acquis et non utilisé dans leur ancienne entreprise, afin de financer une VAE en qualité de demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi.
  • Le contrat de professionnalisation : les demandeurs d’emploi peuvent conclure un contrat de professionnalisation. Ce contrat de formation en alternance leur est ouvert en vue de favoriser leur insertion ou réinsertion professionnelle.

L’indemnisation des demandeurs d’emploi pendant leur formation :

Pendant leur formation à l’ESCCOT, les demandeurs d’emploi sont, selon les cas, indemnisés par l’Etat, Pôle Emploi ou un OPACIF (accès possible en CIF-CDD pour les demandeurs d’emploi).

Pour avoir davantage d’informations :

Contact : Carine DOREL

Email : c.dorel@groupe-esccot.fr

Tel : 0299836265